Télécharger tous les parcours de Ridemontaione.com

Vous recevrez un email avec des itinéraires en format PDF (pour l'impression) KML (Google Earth) et GPX (GPS Navigator pour votre vélo).

1) Entrez votre email meilleur
2) Confirmez votre adresse e-mail en cliquant sur le lien dans l'e-mail que vous recevez
3) Créer un e-mail tous les chemins que nous avons créé pour vous!

Ce parcours commence au centre du petit village de Iano. On prend la Via Costia. Le premier passage d’environ 700 mètres est non asphalté et à l’intérieur de la forêt, puis une belle descente commence. On reste bouche bée devant le splendide panorama des collines toscanes qui s’ouvre devant nous (sur la gauche on peut même voir la colline qui domine la petite ville de Volterra), tandis que sur la droite on voit les «calanques», éboulements typiques caractéristiques des terrains argileux.

On arrive ensuite à une maison du hameau de «La Costia». On continue le parcours en laissant la maison sur la droite, jusqu’à arriver à une bifurcation où l’on tourne à gauche. A cet endroit, le parcours alterne de brèves montées et descentes, car on parcourt les crêtes des collines, sur un fond argileux qui peut en hiver être assez difficile à cause de la boue, tandis qu’en été il est très poussiéreux.

Après environ 1.5 km, on arrive à un premier croisement où l’on continue tout droit. Le sol du parcours devient argileux et pierreux, toujours avec de légères montées et descentes. Après environ 100 mètres, on trouve un autre premier embranchement où l’on continue tout droit. La route passe dans une végétation basse (ronces) pendant environ 100/150 mètres, puis sur la gauche on aperçoit une habitation abadonnée et on continue tout droit. Après environ 300 mètres on trouve encore un croisement et on continue sur la droite.

Le parcours commence légèrement à monter pour devenir ensuite plat. A cet endroit, on voit sur la gauche des bois et sur la droite des collines d’argiles avec le village de Iano, notre point de départ. On monte encore légèrement et après 500 mètres on longe une forêt que l’on laisse sur notre droite pour ensuite arriver, après 300 mètres, à une habitation. On reste sur la droite en laissant l’habitation sur la gauche. Commence une descente sur sol argileux. Après 200 mètres, on reste sur la gauche comme pour faire le tour de la maison. On continue la descente jusqu’au fond de la vallée.

Après 1 km de descente, on trouve une autre habitation que l’on laisse sur notre gauche et on arrive à un croisement où l’on tourne à droite. On descend sur un sol caillouteux pendant environ 500 mètres jusqu’à dépasser un petit pont sur le torrent Roglio. Puis la route commence à monter légèrement sur un sol de type terre battue. Après 400 mètres, on continue à monter, on note sur la droite un bâtiment abandonné, puis après 400 autres mètres – à la fin d’un large virage à gauche – on peut voir sur la gauche un petit groupe de cyprès. On continue à monter et après 600 mètres sur la droite on peut voir au loin le village de Castelfalfi.

La route continue à monter, et on aperçoit sur la droite un cyprès solitaire. On tourne ensuite à droite et commence une légère descente, et on aperçoit au loin un élevage. Une fois parcourus 800 mètres, la route commence légèrement à monter, sur la droite on voit un bâtiment abandonné. Après quelques centaines de mètres – à proximité de l’élevage – on tourne à gauche et, après avoir passé un portail, on prend la Via Poggetta. La route non asphaltée s’élargit, mais le sol peut en été être très poussiéreux. On continue pendant 2 km en montant en direction de Castelfalfi jusqu’à ce qu’on arrive à la route principale, pour ensuite tourner à droite. Après 300/400 mètres on arrive à la zone habitée de Castelfalfi où cela vaut la peine de faire une pause pour visiter l’église romane de San Floriano.

La route continue légèrement en montée sur asphalte en direction de San Vivaldo, jusqu’à ce qu’elle tourne à droite (après environ 2 km). La première partie de la route – environ 280 mètres – est en descente sur sol asphalté, puis sur sol non asphalté pendant environ 360 mètres jusqu’à ce qu’on arrive à un croisement à proximité d’une ancienne maison de campagne abandonnée sur la gauche.
En quittant la route qui continue sur la droite, on tourne à gauche en passant à côté de la maison de campagne et en cherchant à apercevoir le parcours en descente, qui au printemps et en été peut être caché dans l’abondante végétation. On continue à descendre en passant entre deux rangées d’oliviers jusqu’à arriver, après 200 mètres, à un grand chêne vert.

On continue ensuite pendant 20 mètres, jusqu’à ce qu’on dépasse un petit portail où se trouve un grand portail et une clôture. On tourne ensuite à gauche, en laissant la clôture sur la droite, et on commence une descente très raide jusqu’au fond de la vallée.
Après environ 340 mètres, arrivé à la fin de la descente, la route tourne à droite. En continuant à suivre la clôture en la maintenant sur notre droite, on continue pendant encore 110 mètres jusqu’à un signe blanc et rouge posé sur la clôture. A cet endroit, on tourne à gauche en traversant un fossé et on entre dans le bois. Une fois passé le fossé on tourne tout de suite à droite et on continue pendant 20 mètres jusqu’à passer un petit ruisseau (Borro Stivaglia).
On tourne à gauche – en faisant toujours attention aux signes blancs et rouges – et on commence à monté. Le premier passage longe ce petit ruisseau, puis tourne brusquement à droite et commence une montée très dure car le sentier forestier, déjà raide et étroit, présente un sol creusé d’ornières en raison des périodes pluvieuses. Après environ 110 mètres d’une dure montée, on arrive à un sentier où l’on tourne à gauche. Ici, la montée se fait moins raide mais peut être rendue difficile par la végétation touffue et les herbes hautes. Tout à coup, la route sort de la forêt et effectue un large virage à droite.

On continue à monter jusqu’à ce que l’on aperçoive le campanile de Vignale. Ici s’élevait autrefois le Château de Vignale avec l’église, quelques maisons et un moulin – les premiers documents attestant l’existence de ces édifices remonte à 1116. Le Château, disputé pendant des siècles par quelques familles toscanes, finit par être abandonné jusqu’à nos jours.
Après avoir repris son souffle en admirant les restes du Château d Vignale, on tourne à gauche en continuant à monter sur un parcours dont le sol sableux est fatiguant. Après 200 mètres on voit en haut à gauche une maison avec des cyprès et un embranchement. On garde notre droite et on continue à pédaler sur la route principale. Après environ 500 mètres, on arrive à une ferme caractéristique, où on peut se retourner pour admirer au loin le village de Castelfalfi et un fantastique panorama sur les collines de la campagne toscane, tout en reprenant son souffle en vue de la dernière montée. On continue à monter par le sentier bordé de rangées d’oliviers, jusqu’à arriver à une ramification de trois routes. On prend le sentier le plus à gauche qui nous mènera, après quelques centaines de mètres, à la route asphaltée au hameau de Camporena, où nous tournerons à droite pour une descente sur sol asphalté qui nous mènera au point de départ au centre de Iano.